Granma, Cuba

Laissez vous surprendre par Granma, berceau de la Révolution, et découvrez les secrets qui l'entourent à Cuba

Granma, Cuba
Plaza del Himno, Granma, Cuba
© Granma Travel

Granma est la province de Cuba qui se trouve dans la partie la plus méridionale de l’archipel, et elle est composée de coteaux et de côte.

 

Sierra Maestra, Granma
Sierra Maestra
© Eric Alarie
Monumento La Demajagua, Granma
Monumento La Demajagua
© Granma.travel

Sa nature sauvage et son emplacement géographique ne font pas d’elle la première de la liste d’endroits à visiter pendant votre voyage, même s’il est recommandé de profiter de son agreste paysage, de sa sainteté et de l’authenticité des danses des rues cubaines qui se célèbrent le samedi dans la ville, comme si c’était un rituel. La musique des orgues et l’appétissante odeur du repas règnent dans la nuit caribéenne.

Granma est synonyme de patriotisme et de lutte, car c’est là que la première guerre d’indépendance cubaine a été déclarée, après la décision de Carlos Manuel Céspedes, le Père de la Patrie, de libérer ses esclaves à sa ferme de La Demajagua le 10 octobre 1868.

En 1895, à Dos Ríos, José Martí a été assassiné d’un coup de feu, qui avait décidé de commencer la révolution qui était depuis bien longtemps en train de se préparer contre l’oppression nord américaine.

Cependant, l’événement qui a fait le plus de bruit a été la défaite de Fidel Castro devant l’armée de Batiste le 2 décembre 1956, quelques jours après son arrivée en province. Malgré cet échec, douze hommes ont parvenu à échapper, Che Guevara et même Fidel en faisaient partie, et ils se sont cachés dans les montagnes de Sierra Maestra, où ils ont établi leur caserne générale, Comandancia de La Plata. Elle se conserve parfaitement et il s’agit d’un endroit très intéressant à visiter, puisque c’est là où Fidel Castro, Che Guevara et leurs hommes ont planifié les stratégies qui les ont menés à la victoire de la Révolution Cubaine en 1959.

Il est conservé actuellement dans plusieurs musées des restes archéologiques de quelques cultures aborigènes, spécialement de celle qui est la plus développée, la Taïno.

De nos jours, Granma base son économie sur la culture du riz, de la canne sucrière, du café et du cacao. Cette variété d’aliments est possible grâce aux différences géographiques du terrain et du climat que vous pouvez trouver dans la province. De plus l'élevage de bétail est un facteur décisif dans le fonctionnement économique de la province.

Pourtant, les villageois n’oublient pas le temps où Granma était un élément fondamental pour le commerce entre les pirates et les propriétaires.

La meilleure époque pour visiter Granma dépend de vos préférences ; si vous voulez du soleil et de la plage, alors janvier et février sont les meilleurs mois pour visiter la province, puisqu’à Marea del Portillo est la zone la plus chaude dans toute l’île à cette saison. Les premier mois de l’année à Marea del Portillo garantissent le beau temps et les moments inoubliables dans la plage.

Au contraire, si vous préférez la montagne et faire des excursions par des endroits mystérieux, les meilleurs mois pour y aller sont mars et avril, quand le climat de Sierra Maestra n’est pas tellement humide et ses nuits ne sont pas tellement froides.

Carte Interactive:

Voyage sur mesure:

Demandez votre devis d'hébergement, excursions, transferts, guides ou voyages sur mesure:

Location de voitures:

Trouvez la meilleure offre de location de voitures pour vos vacances:

Offres de vols:

Comparez le offres de vols et en réservez le vôtre à l’avance pour épargner de l’argent.

Buscar más vuelos Cherchez d’autres vols



Copyright www.CubaVoyage.org © - Tous droits réservés