La Pêche à Cuba

Devenez un amateur de pêche à Cuba, considéré un véritable paradis pour sa pratique

La Pêche à Cuba
La Pêche à Cuba
© Sheyla Valladares

Si vous n’êtes pas un amateur de pêche: vous pouvez essayer à Cuba! Ici vous trouverez votre paradis particulier.

Sa situation est parfaite : les détroits de la Floride et des Bahamas, ainsi que les bassins profonds et les fosses, servent des barrières écologiques dans la distribution et le passage des espèces qui habitent dans la plate-forme insulaire cubaine; alors que de grands courants océaniques sont liés avec les routes migratoires et en plus Cuba dispose d'une diversité riche d'espèces.

Ces conditions attirent une grande quantité et une variété d'espèces de poissons au littoral cubain plein de récifs de corail, comme par exemple, des poissons-scies et des Aiguilles, mais aussi vous pourrez voir des camarones, des langoustes, des crabes, etc. Plus loin, au-delà de la plate-forme continentale de l'île on trouve des exemplaires plus grands. Dans les profondeurs on peut trouver des poissons scie, des empereurs, des casteros.

Mais n'oubliez pas de tenir en compte que la saison des ouragans commence en Septembre, et que cette activité peut devenir un sport de risque. La meilleure époque pour pêcher va d'avril à septembre.

Dans la côte nord abondent les poissons-bougie, les espadons, les thons et les poissons-aiguille. Il y a des prospectus excellents en face des côtes de Cayo Guillermo, où Ernest Hemingway a passé beaucoup d'heures en pratiquant son sport préféré. En juin a lieu le Torneo Internacional de la Pesca de la Aguja Ernest Hemingway. C’est l’un des plus antiques du monde, comme c’est le cas de la Coupe du Monde du Thon en Nouvelle Écosse et le Torneo del Sábalo au Mexique.

Les Modalités de pêche:

Pesca con mosca (Fly Fishing): La pêche se fait aux eaux cristallines à 30 mètres de profondeur. Le meilleur endroit est Ciénaga de Zapata, province de Matanzas.

Pesca con Equipo Ligero (Spinning): À 3 mètres de profondeur, selon les espèces que vous préférez, il faut utiliser des appâts plus grands ainsi que des fils de 270 m. de longueur. Vous pouvez pratiquer cette modalité à n’importe quel point de la côte.

Pesca de Medio Fondo: Elle est réalisée dans des eaux plus profondes, en utilisant des imitations de petits poissons comme un leurre et un poids extra dans l'hameçon, pour que la ligne réussisse à couler sans problèmes. Il faut avoir de la patience pour attraper un grand poisson.

Pesca de Altura: C'est le type de pêche le plus commun à Cuba, mais aussi celui qui requiert un équipement plus avancé. Il y a à la base 2 types de pêche en mer ouverte qui sont pratiqués en fonction de la localisation du banc 1) Le “Troleo” ou "Trolling", il s’agit d’avoir une vitesse constante et de traîner le filet. 2) La Pêche de Profondeur, il s’agit de pêcher avec des “downriggers” à quelques mètres de profondeur.
Des régulations générales pour la pratique de la Pêche Sportive à Cuba
Permis de Pêche pour toutes les modalités. Vous pouvez l’avoir en présentant le passeport.

Les clients seront renseignés sur le Règlement de Pêche du pays par le personnel autorisé.

Les espèces les plus communes:

La Pêche à la mouche (Fly Fishing): macabí, palometa, barracuda, róbalo, sábalo
La Pêche de hauteur: aguja, castero, dorado, atún, peto, barracuda, sierra, cubera

La Pêche dans les lacs de Cuba

Laguna de Leonero, le village de Río Cauto de la province de Granma, accueille un des meilleurs concours de pêche de truite de l’Amérique Latine. La pêche est un attrait touristique depuis 1983 sur le nom de Viramas dans une chasse réservée de la zone de la rivière Cauto. C’est une zone un peu dangereuse à cause des cayos de végétation qui sont déplacés par le vent et qui peuvent être un piège.

Laguna la Redonda, située au nord de la province de Ciego de Ávila, il s’agir d’un des meilleurs endroits de Cuba pour pratiquer la pêche de la truite, d’un poids moyen de 7 kg.

Laguna Grande ou Laguna Algodonal, est un lac avec de l’eau de la rivière Salado situé dans la province de Pinar del Río. En 1980 il avait du prestige parmi les centres de pêche touristique.

La Pêche au Sud de Cuba

Des jardins de la Reine

C’est peut-être le meilleur endroit pour pêcher de toutes les Caraïbes parce que depuis le début des années 90 ils ont été sous un régime spécial de protection environnementale, qui défend la pêche commerciale et la capture d'autres espèces comme les tortues.

Cet endroit a été désigné Parc National en 2002, cet archipel de 250 îles se trouve à 50 milles de la côte sud centrale de Cuba en face des provinces de Camagüey et de Ciego de Avila. L'accès est en bateau depuis le petit village de pêche de Júcaro, au sud de Ciego de Avila.

Avec la plongée contemplative, la pêche sportive est l'une des activités les plus promues et mieux vendues du pays. La modalité unique permise est la "Captura y Suelta” (capturé et relâché), parce qu’il n'est pas rare de capturer plus de vingt espèces distinctes en seulement quelques jours : sábalo, róbalo, macabí, pargos, palometas, albacoras, cojinuas, meros, chernas, guasa, cubera, etc. Seulement la capture d'une quantité limitée de poissons est permise pour alimenter les clients durant le séjour de pêche ou de plongée.

Cienfuegos

Si vous êtes amant de la vie de la mer et de la navigation, alors vous devez visiter la province cubaine de Cienfuegos. Un lieu spécial où jouir des infrastructures modernes destinées à ce type de tourisme, parce que la pêche est le passe-temps le plus usuel, tant sur les côtes de la mer des Caraïbes comme dans la réserve proche de Hanabanilla, l'un des plus grands de Cuba, où des truites et des habanillas abondent.

Située à 250 kms de La Havane, Cienfuegos a l'une des meilleures marines du pays, La marina Marlin Cienfuegos, une zone tranquille, de 88 km² d’étendue, pour les divers types de bateaux et surtout, la beauté de la ville consacrée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO.

Cayo Largo del Sur

La région est excellente pour la pêche dans ses eaux profondes, mais elles ont une haute protection environnementale puisque elle fait partie du Parc National Marino de Punta Francés (1978). Ses eaux ne sont pas trop visités par l’homme et elles ont une grande biodiversité.

Il est seulement possible de faire la modalité “pêche à la mouche”, généralement pendant des excursions de plusieurs jours. On peut capturer des espèces comme le macabí, la palometa et le sábalo, ainsi que le barracuda, snook, pargo, Jack Crevalle et le requin.

Ciénaga de Zapata

Il possède la plus grande zone humide des Caraïbes Insulaires et le système le plus complexe de drainage de sol de Cuba. Le Parque nacional Ciénaga de Zapata (1985) est Réserve Mondiale de la Biosphère depuis l’an 2000.

Les zones de pêche les plus connues sont: Las Salinas de Brito et le Río Hatiguanico.

Las Salinas de Brito.

Une grande lagune d'eau salée de peu de profondeur avec des populations importantes de macabíes, palometas et barracudas. La pêche se fait depuis l’embarcation à travers une technique de mouche.

Río Hatiguanico.

Il naît dans une source gigantesque d'eau douce et cristalline, et débouche à la crique de la Broa. Les espèces caractéristiques de cette zone sont le sábalo et róbalo. Dans son cours on trouve aussi des lamantins, des manjauríes et d'autres espèces. La pêche est faite depuis l'embarcation et les techniques comme la mouche et le spinning, bien que le trolling puisse donner des résultats.

La Pêche au Nord de Cuba

Cayo Romano

Une île appartenant à l'Archipel Sabana-Camagüey ou des Jardins du Roi, avec de grandes concentrations de sábalo entre mai et juillet, bien que la pêche soit principalement de macabí et palometas. Des requins abondent aussi et des pargos mais si vous voulez pêcher des barracudas, vous aurez l'opportunité de capturer des grands exemplaires à la mouche si vous disposez de "toothy critters wire" d'au moins 40 livres.

Península de Guanahacabibes

Elle a les eaux les plus peuplées du pays grâce au bon travail de conservation du gouvernement, mais la pêche est défendue sauf pour quelques agences qui pratiquent le tourisme écologique planifié et seulement pour "capturer et libérer" une grande variété d'espèces : le pago, la cubera, la rabirrubia, la biajaiba, la cherna, la barracuda, le requin, le peto, la sierra, la palometa, le gallego, le cibí, la jiguagua, le dorados, le thon et le poisson vela.

On peut citer aussi d’autres lieux d’intêret comme par exmple Cayos Ana María, Cayo Guillermo et Cayo Coco, Varadero et La Havane.

Voyage sur mesure:

Demandez votre devis d'hébergement, excursions, transferts, guides ou voyages sur mesure:

Location de voitures:

Trouvez la meilleure offre de location de voitures pour vos vacances:

Offres de vols:

Comparez le offres de vols et en réservez le vôtre à l’avance pour épargner de l’argent.

Buscar más vuelos Cherchez d’autres vols



Copyright www.CubaVoyage.org © - Tous droits réservés